Merci à Neil Marshall, le réalisateur de ce film !

Merci de m'avoir réconcilié avec le cinéma d'horreur.

The Descent raconte l'histoire de 6 femmes parties faire de la spéléologie. Au cours de cette expédition, elles se retrouvent bloquées et cherchent le moyen de sortir de ce réseau de caverne étroit. Et l'horreur commence avec l'apparition de créatures anthropophages, vraiment terrifiantes.

Dans ce film, toutes les peurs sont présentes : la claustrophobie, la peur du noir, du vide et de l'Inconnu.

Avec un final bluffant, ce film anglais tient toutes ces promesses, ce qui en fait un survival movie, qui restera dans les mémoires.

Cette année, avec Saw, c'est le deuxième film qui m'a donné une bonne frayeur.